Port de pêche de Stora : Une forte dégradation environnementale

Par : Aimen Saheb

Malgré les efforts de la municipalité et les associations volontaires visant à préserver la propreté du port de pêche de Stora, les comportements inciviques de certains citoyens qui profanent l’environnement commence à avoir un impact négatif sur cette station balnéaire connue pour son attirance touristique tout au long de l’année.

On estime qu’il y aura plus de déchets en plastique que de poissons dans la mer, c’est exactement ce que nous avons constaté au niveau du port de pêche de Stora, l’une des régions les plus visitée à travers la wilaya entière.

Ils sont des dizaines de citoyens à dénoncer la situation environnementale fortement dégradée qui s’installe ici. Une énorme quantité de tout genre de déchets flotte sur les eaux de la mer, dévoilant l’incivisme des nombreux visiteurs venus des quatre coins du pays qui semblent oublier leurs bonnes habitudes, et affichant aucun respect pour la nature. Les habitants et les propriétaires des restaurants ont en ras-le-bol et réclament une intervention urgente pour freiner ce phénomène.

Les déchets constituent un sérieux problème au niveau du port de Stora. L’ampleur de ce fléau met en lumière la nécessité de revoir la loi afin de mieux protéger notre environnement. Les fuites et les déversements des eaux usées, les déchets en plastique, les restes de nourriture, les mégots de cigarettes, les bouteilles en verre et d’autres produits pollueurs, envahissent les quatre coins du port mettant en péril plusieurs espèces aquatiques.

On ne peut pas vraiment dire que les touristes sont les seuls incriminés dans cette dérive écologique, car nous avons constaté de visu l’insouciance de certains pêcheurs qui, devaient être les premiers à dénoncer ce phénomène. Souvent, ils jettent de grandes quantités de déchets dans l’eau à chaque fois qu’ils rentrent au port.

A vrai dire, l’impunité est quasi-totale chez la population comme chez les autorités, impassibles et indifférents quant à l’aspect touristique défiguré qui distinguait autrefois ce port historique datant de la période romaine.

Aujourd’hui, les associations et les militants pour la cause environnementale alertent sur une véritable dérive qui aurait un effet ravageur sur la biodiversité mais aussi sur le secteur touristique qui est en voie de dégradation en raison de la pollution qui frappe plusieurs plages à Skikda, à côté de la déforestation qui se faisait au profit d’un promoteur privé afin de rendre ses rêves réalité à Ben Gana, une forêt située juste en haut de la corniche de Stora.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

à ne pas manquer

Météo

Facebook

Lire Aussi

Lire Aussi

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x