Covid-19

Cas dans le monde

227842906

Morts dans le monde

4684242

Guéris dans le monde

204505606

Lynchage d’un présumé pyromane à Tizi-Ouzou : Non aux dérapages !

Par : Mustapha B.

Loin des images magnifiques données par des milliers, voire des centaines de milliers d’Algériens, faisant preuve d’une charité, d’une  générosité et d’une solidarité exemplaires, d’autres images circulent sur les réseaux sociaux depuis hier. Celles d’un lynchage abominable et ignoble. Un assassinat collectif perpétré sur la place publique par des dizaines d’hommes enragés.

La victime est un présumé pyromane arrêté par la police au niveau de l’une des localités de Tizi-Ouzou. Des vidéos publiées par plusieurs pages et reprises par des chaines de TV nationales montrent le moment de l’arrivée du fourgon cellulaire de la police au village. Le fourgon en question a été escorté par des dizaines ou des centaines d’individus jusqu’au commissariat de police. Une fois sur place, des jeunes et des moins jeunes déchainés n’ont pas hésité à tenter d’extirper le présumé pyromane du fourgon cellulaire. Les policiers ont bien essayé d’empêcher la foule en colère, mais face au nombre important des agresseurs, les policiers ont été obligés de se retirer laissant le pauvre homme enfermé dans la cellule du fourgon, seul face à la vindicte populaire.

Les agresseurs ont, après quelques minutes, réussi à faire sortir leur victime du fourgon. Des personnes portant des gilets phosphorescents verts, qui semblent être des bénévoles, ont tenté de s’interposer pour sauver l’homme terrifié des mains de ses nombreux agresseurs. Mais encore une fois, et face au nombre très important des agresseurs, ils ont été obligés de battre en retraire, laissant le pauvre homme seul face à une foule en furie. La folie collective, la colère et la monstruosité des manifestants-agresseurs ont pris le dessus sur la raison et l’humanisme. L’inquisition moyenâgeuse a pris le dessus sur le désir de justice. L’homme a été battu pendant plus de 5 minutes, jusqu’à ce que mort s’en suive. Des images semblables à celles prises, il y a une dizaine d’année en Libye, lors du lynchage-assassinat de l’ex-zaïm Mouammar Kaddafi. Tout en assassinant leur victime, la foule scandait des propos racistes. On pouvait clairement entendre plusieurs d’entre-eux crier « Imazighen ! Les arabes, des animaux ! ».

Assassiné, sans aucun procès équitable ou pas, et sur la base de suspicions, qui sont peut-être complètement infondées, la dépouille de la victime a été rouée de coups puis brûlée. Des scènes insupportables, que nul n’a envie de voir. Des images qui ne sont nullement représentatives avec les qualités des habitants de la région de la Kabylie. Une honte pour l’Algérie et l’humanité !

La justice doit ouvrir une enquête afin d’identifier et d’emprisonner toutes les personnes qui ont pris part à cet acte sauvage et abominable. Une vindicte populaire qui a coûté la vie à un homme, qui était jusqu’à preuve du contraire, innocent.

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

à ne pas manquer

Météo

Facebook

Lire Aussi

Lire Aussi