Covid-19

Cas dans le monde

239896996

Morts dans le monde

4888484

Guéris dans le monde

217235658

Des promotions immobilières du littoral : Ouverture d’une enquête

Par : A.Ighil

Lors de la dernière réunion hebdomadaire de la cellule d’écoute en charge de l’étude et du suivi des dossiers d’investissement, sans concession aucune, le wali d’Annaba a tiré à boulets rouges sur certains promoteurs immobiliers de la commune d’Annaba et exigeant l’ouverture d’une enquête sur des projets résidentiels sur le littoral, en raison des soupçons de fraudes dans l’obtention de permis de construire non conformes, durant une précédente période. Le chef de l’exécutif n’a pas mâché ses mots en qualifiant cette catégorie de promoteurs de « mafia du foncier » qui se sont accaparés d’importantes parcelles de terrain de la commune d’Annaba, en particulier celles de la façade maritime. Djamel Eddine Berrimi a demandé aux responsables du secteur de l’Habitat et de la Construction de procéder à des enquêtes approfondies sur tous les dossiers des projets de promotions immobilières en cours de réalisation et ceux en voie de réalisation, notamment le projet des 1.200 logements promotionnels de Djenene El Bey. En revanche, dira le wali, de sérieuses promotions immobilières butent contre les entraves bureaucratiques alors qu’une certaine minorité d’entre elles trouvent toutes les facilités, tout en piétinant les lois de la construction. Dans ses précédentes sorties, le wali d’Annaba a été souvent étonné de la construction d’impressionnantes promotions immobilières au détriment de l’écosystème et sans plans de réalisation et équipements publics. Il a été ainsi procédé au gel des projets de toutes les promotions immobilières qui n’ont pas encore obtenu de permis de construire, en attente de réétudier les plans d’occupation des sols (POS) et de s’assurer du respect des lois de construction. Il a été donc constaté que l’anarchie règne dans la réalisation des différents projets des promotions immobilières à travers le territoire de la wilaya d’Annaba, sans considération pour les différents POS, sans aucune étude pour la fourniture des différents réseaux alors que les aménagements extérieurs sont mis aux oubliettes et les retards accumulés des délais de livraison. De nombreux acquéreurs ont vu leurs économies de toute une vie partir en fumée parce que l’État affaibli et gangrené par la corruption n’a pas su les protéger de ces prédateurs voraces qui ont souvent terminé dans les dédales des palais de justice et, parfois en prison. Il est grand temps de contrôler l’activité de ces promoteurs immobiliers et les inciter à appliquer les règles en vigueur dans le domaine de l’habitat et de la construction et honorer leurs engagements vis-à-vis de leurs clients.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

à ne pas manquer

Météo

Facebook

Lire Aussi

Lire Aussi