Covid-19

Cas dans le monde

Morts dans le monde

Guéris dans le monde

Bordj Bou Arreridj : Trop chère, la tasse de café !

Par : A.D

Le citoyen lambda ne sait plus à quel saint se vouer. La hausse des prix n’a épargné presque aucun produit de large consommation, l’huile, le pain, les œufs et même la tasse de café est passée de 30 à 40 DA à Bordj Bou Arreridj depuis ce jeudi. Cette augmentation de 10 DA intervient après celle opérée en avril 2015 par les gérants de cafétérias (de 20 à 25 puis à 30 DA). Cette fois-ci, les exploitants de cafétérias justifient encore et toujours cette augmentation de 25% sur la tasse de café par la lourdeur des charges. Les consommateurs, surpris, estiment que cette hausse opérée d’une manière anarchique verra leur pouvoir d’achat se dégrader encore plus et réduira, du coup, la consommation de ce produit très prisé et de nombreux clients  s’indignent devant ces hausses qualifiées de «fortuites». Un client rencontré dans une cafétéria du centre-ville, qui a pignon sur rue, fera remarquer: «Savez-vous combien de tasses on peut presser avec un kilogramme de café?». Et de répondre : «95 à 100 tasses et avec le prix de la tasse de café à 40 DA, je vous laisse le soin de faire le calcul, sachant que le kilo de café est cédé à environ 700 DA». La direction du commerce, elle, semble impuissante à réagir d’autant, nous dit-on, que du fait de la libéralisation des prix, nous ne pouvons intervenir que s’il y a absence d’affichage des prix. Enfin, il est à signaler que cette augmentation a été effectuée sans procéder au préalable à l’affichage de cette annonce. Un fait devenu de plus en plus récurrent ces derniers temps dans notre société.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

à ne pas manquer

Météo

Facebook

Lire Aussi

Lire Aussi

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x