Covid-19

Cas dans le monde

239896996

Morts dans le monde

4888484

Guéris dans le monde

217235658

Blocage de l’investissement à Annaba : Le wali prend le taureau par les cornes

Par : A.Ighile

L’investissement à Annaba est freiné par toutes sortes de difficultés qui dissuadent la plupart des porteurs de projets qui préfèrent changer d’air et ne pas avoir à affronter de faux problèmes posés par une bureaucratie qui, pour un simple document, bloque un projet qui pourrait créer de la richesse et bien sûr des emplois dont cette région a cruellement besoin.

Ainsi, dans les zones dites industrielles et d’où presque rien ne sort, de grands hangars censés abriter des unités de production sont détournés de leur vocation première pour servir de dépôts pour marchandises importées ; des terrains clôturés qui sont restés en l’état et sont sous loués la plupart du temps pour y stocker du matériel.

Le portefeuille foncier de la wilaya a été dilapidé ; les cas de détournement ou d’occupations illicites de terrains appartenant à l’Etat sont légion, la dilapidation se poursuit sur tout le territoire de la wilaya, à telle enseigne que des équipements publics ne trouvent plus d’assiettes ont dû être délocalisés pour les construire au niveau des communes voisines.

Une situation que le wali d’Annaba tente de redresser et de corriger mais qui, il faut l’avouer, n’est pas simple car c’est à la justice de trancher dans plusieurs dossiers et, cela prend beaucoup de temps. Ce qui n’est pas pour arranger les choses dans une wilaya qui a tant besoin de ce portefeuille qui doit impérativement être récupéré pour relancer l’économie locale qui s’en trouve paralysée.

Toujours est-il que le chef de l’exécutif a pris le taureau par les cornes pour prendre en charge les dossiers en cours en rapport avec l’investissement et qui sont confrontés à des difficultés qui empêchent leur réalisation. La cellule d’écoute des investisseurs a annoncé récemment que le wali va reprendre son bâton de pèlerin pour programmer des sorties au niveau de tous les projets à l’arrêt à cause de problèmes bureaucratiques, de viabilisation ou de raccordements aux différents réseaux.

Ainsi, sa première sortie sera consacrée au village touristique du côté de la future station balnéaire de Sidi Salem. Un projet grandiose qui pourrait transformer complètement cette partie du territoire de la wilaya, située sur le littoral. Ledit projet n’a pas pu se réaliser et est à l’arrêt depuis plus de 2 ans par la faute …d’écuries se trouvant sur le terrain. Des écuries construites par d’indus occupants qui ont squatté le terrain et qui ne veulent pas l’évacuer, empêchant ainsi la réalisation de cet important projet créateur de richesses et d’emplois.

La commune d’El Bouni n’arrive pas à déloger ces squatteurs malgré des mises en demeure adressées aux propriétaires de ces écuries et la situation perdure sans qu’une solution ne soit trouvée. Une situation pour le moins insolite car ce terrain est squatté par des particuliers qui l’exploitent et qui pourtant appartient à l’Etat qui veut le récupérer pour y réaliser tout un village et il ne peut pas le faire par la faute de ses agents qui se laissent faire. Apparemment, la situation va changer au vu de la détermination du premier responsable de la wilaya.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

à ne pas manquer

Météo

Facebook

Lire Aussi

Lire Aussi