Le P-DG de Sonelgaz en visite à Annaba : « La ZI  Ain Sayed sera électrifiée à partir du 1er trimestre 2023 »

Par : A.Ighil               

Les nombreux investisseurs qui ont élu domicile au niveau de la zone industrielle d’Ain Sayed, dans la commune de Ain Berda devront être rassurés. Mourad Adjal, président directeur général du groupe SONELGAZ, en visite hier à Annaba, a fait la grande annonce du lancement du très attendu projet, dont la durée de réalisation n’excède pas les 8 mois, pour l’alimentation en énergie électrique de la zone industrielle en question à partir du 1er trimestre 2023. D’autant plus que les capacités de production d’électricité existent et s’élèvent à 500 MVA Cette déclaration a été faite lors d’un point presse. Plusieurs aspects ont été abordés, notamment les coupures intempestives qu’ont connues plusieurs localités de la wilaya, Mourad Adjal a reconnu qu’il y avait plusieurs raisons à cela mais que par le biais des investissements de l’État dans le souci d’améliorer le service public, le taux de couverture en énergie électrique avait atteint dans la wilaya d’Annaba le 99%, alors que pour la couverture en gaz naturel le taux atteint les 78% tandis qu’au niveau national, il est de seulement 65%. « Les insuffisances existent que nous essayerons d’élucider lors de la réunion de travail qui va suivre et nous tracerons une feuille de route avec les responsables locaux pour un suivi », dira le PDG. Un volet a été abordé par Mourad Adjal, celui de l’exportation de l’électricité vers les pays voisins, tels que la Tunisie et l’Italie. D’emblée, le PDG a annoncé que « grâce à l’énorme effort d’investissement de l’État, l’Algérie produit aujourd’hui 24.000 mégawatts d’électricité et qui peut atteindre, d’ici à 2024, les 28.000 mégawatts ». Pour ce qui est de la Tunisie, l’Algérie exporte, depuis près de deux ans, entre 300 et 500 mégawatts quotidiennement vers ce pays. Mais pour ce qui est de l’Italie, le projet est à l’étude,il nécessite des sources de financement importantes. Un projet d’envergure dont les travaux dureront cinq ans avec le câble sous-marin long de 270 km qui reliera Annaba à la Sicile. Le câble sous-marin sera réalisé en parallèle avec le gazoduc reliant l’Algérie à l’Italie, via la Tunisie. L’Algérie fournira ainsi, dans un premier temps, 9.000 mégawatts d’électricité à l’Italie.

 

 

 

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

à ne pas manquer

Météo

Facebook

Lire Aussi

POING DE VUE … : QUERELLES !

Par : Belkacem Ahcene-Djaballah La plus médiatisée, parmi les plus récentes, celle entre les partisans de Yasmina Khadra qui venait d’effectuer une tournée à succès…

Lire Aussi

POING DE VUE … : QUERELLES !

Par : Belkacem Ahcene-Djaballah La plus médiatisée, parmi les plus récentes, celle entre les partisans de Yasmina Khadra qui venait d’effectuer une tournée à succès…
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x