JIJEL : Le prix du poisson plus abordable

Par : Adam S

Depuis quelques jours, le prix du poisson a connu une baisse dans les marchés locaux à Jijel. Au grand bonheur du consommateur, le petit poisson bleu est devenu plus abordable comparativement aux mois passés, qui ont fait de lui un produit de luxe. Dans les marchés, on se frotte plutôt les mains à la vue de ces prix oscillant entre 100 et 300 DA le kilo. Sauf que les tarifs fixés dépendent de la qualité et de la taille du poisson. Certains dénoncent d’ailleurs la taille marchande hors normes de la sardine, sortie de la mer dans les filets sans atteindre les 11 cm, tels que prévue par la loi. Dans certains marchés, des poissons d’à peine un peu de 4 cm sont exposés à des prix plus bas, ce qui renseigne sur leur qualité qui laisse à désirer. Toutefois, l’abondance du produit est à l’origine de cette baisse, qui a permis au consommateur de profiter de cette aubaine pour goûter à nouveau à son petit poisson fétiche. Dans le marché central de Jijel, des poissonniers crient à tue-tête, annonçant cette aubaine pour attirer l’attention d’une clientèle ravie de pouvoir, enfin, s’offrir des kilos de sardines, jadis plat du pauvre par excellence, avant de devenir un luxe pour les ménages à bas revenus. Et pour cause, tout au long de l’année, le prix de la sardine ne descend pas sous la barre des 500 DA, dépassant souvent l’autre barre symbolique des 1000 DA le kilo. Les contraintes de la pêche qui ne rapporte plus rien dans des fonds marins pollués et aux prises avec une surpêche est la cause principale de la raréfaction d’un produit qui voit son prix flamber de jour en jour. Si ce prix a connu une baisse ces jours-ci, c’est à cause d’un produit plus disponible en cette période plus propice à une pêche rapportant des quantités plus importantes par rapport aux autres mois de l’année, selon des initiés au secret d’une filière en crise. Sur son site officiel, la direction de la pêche et de l’aquaculture ne s’est pas empêchée de faire part d’une production qui a atteint les 300 tonnes du poisson bleu, selon ce qui est rapporté, dans les trois ports de pêche que compte la wilaya de Jijel. Cette quantité a été pêchée le 26 et 27 août du mois d’août en cours, selon le même communiqué, faisant état d’un prix du casier de ce poisson oscillant entre 1000 et 4000 DA et d’un prix de détail qui a atteint, toujours selon ce qui est rapporté, son plus bas niveau, soit 100 DA le kilo. Dans ce communiqué, la même direction appelle toutefois les marins-pêcheurs à une pêche responsable, assurant le respect de la taille marchande de ce produit pour le préserver. Elle appelle également les poissonniers au respect des conditions de commercialisation du poisson pour éviter, souligne-t-elle, les intoxications causées par une mauvaise préservation du produit.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

à ne pas manquer

Météo

Facebook

Lire Aussi

Lire Aussi

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x