FORMATION PROFESSIONNELLE A OUM EL BOUAGHI : Un net recul des inscriptions

Par : Chebout Hamoudi

 Exceptionnellement pour cette rentrée scolaire de la formation professionnelle, le secteur enregistre un net recul et les prétendants ne se bousculent pas devant les portails, selon des sources proches du secteur, nous avons appris que seuls 1.800 jeunes se sont manifestés pour les inscriptions pour une capacité d’accueil de plus de 6.000 postes pédagogiques.

Des inscriptions qui ont démarré au début du mois de juillet et s’étaleront jusqu’au 15 du mois en cours avant de passer à la phase des sélections des stagiaires durant la période du 18 au 20 du même mois, ainsi que l’orientation des stagiaires qui auront donné satisfaction aux examens de sélections.

Selon nos sources, des caravanes de sensibilisation du secteur de la Formation professionnelle ont sillonné toutes les communes de la wilaya et même certaines contrées retirées des zones d’ombre pour sensibiliser les jeunes à rejoindre le secteur de la Formation professionnelle pour obtenir un diplôme qui leur permettra d’être insérés dans la vie active.

Pour rappel, le secteur de la Formation professionnelle de la wilaya d’Oum El Bouaghi dispose d’une capacité d’accueil de plus de 6.000 postes pédagogiques, dont près de 4.000 postes de formation diplômante (diplôme d’Etat) et 2.300 postes en formations qualifiantes pour un total de 120 spécialités dans 17 filières.

Selon nos sources, nous avons appris que ce net recul dans les inscriptions pour la session du mois de septembre s’explique principalement dans deux cas, le premier cas c’est l’inscription de jeunes chômeurs pour l’obtention de la prime de chômage instituée par le président de la République, du fait que l’une des conditions siné qua none, c’est de ne pas figurer sur les rôles des assurances sociales, alors que les centres de formation professionnelle assurent forcément les stagiaires retenus pour la formation ; la deuxième cause, les élèves des lycées et des collèges attendent toujours les recours introduits pour éventuellement rester dans leurs établissements scolaires.

Ces deux contraintes, qui ont poussé les jeunes à déserter les formations professionnelles, pousseront peut-être à proroger les dates des inscriptions au delà du mois d’octobre de l’année en cours.

A l’instar des autres secteurs et, dans le cadre de l’insertion des personnels contractuels, le secteur de la Formation professionnelle a inséré une centaine de contractuels, dont une cinquantaine de professeurs formateurs en plus d’une soixantaine de postes ouverts pour cette année.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

à ne pas manquer

Météo

Facebook

Lire Aussi

Lire Aussi

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x