Covid-19

Cas dans le monde

237967405

Morts dans le monde

4856255

Guéris dans le monde

215098057

Connexion Internet à Constantine : Un taux de couverture très insuffisant

Par : A.A

33,52% des foyers sont connectés à l’internet dans la troisième wilaya du pays. Un taux qui demeure en deçà des objectifs escomptés par les pouvoirs publics ayant misé sur la réussite du fameux projet relatif à la liaison de tous les foyers à la toile. Et sur les douze communes de la wilaya, seules Constantine, Ain S’mara et El-Khroub enregistrent un taux de desserte assez satisfaisant. Le taux le plus faible est enregistré à Béni H’midene, une commune distante du chef-lieu de wilaya de 36 km. Ainsi, uniquement 2,97 % des foyers de cette commune sont connectés à la toile. Un signe révélateur de l’enclavement dans lequel sombre cette localité, distante de plus de 30 km du chef-lieu de wilaya. Ces chiffres sont là pour illustrer un constat auquel tout le monde adhère. Nous sommes effectivement loin de nos voisins, marocains et tunisiens notamment, en matière de connexion à la toile. Et il y a certainement une explication à cette situation. Celle-ci serait étroitement liée à un pouvoir d’achat au rabais. Dans la vie, il y a des priorités, avoue D.K, un père de famille. Avec un salaire, qu’il qualifie de minable, il est difficile de céder à la pression de ses enfants. Peut-être qu’avec une éventuelle augmentation de mon salaire, dans les mois à venir, je changerai d’avis et je finirai par satisfaire le rêve de mes enfants qui ne demandent, en fait, que leur droit à la connexion, comme tout le monde, a-t-il tenu à ajouter. Interrogé à propos de cette même situation, A. H, un sociologue de formation, estime que les raisons différent, sans doute, d’un foyer à un autre. Selon lui, il y a cette catégorie que l’on ne pourra pas occulter ou sous-estimer qui refuse carrément d’être connectée et ce, pour des raisons peu évidentes, liées souvent à la difficulté de contrôler les sites-Web visités par les enfants. D’autre part, il faudrait reconnaitre que les trois filières du groupement Djaweb, qui gère l’internet en Algérie, sont actuellement saturées, ou presque. D’où l’explication du faible taux des foyers connectés à Constantine. La mauvaise qualité de la connexion est une autre raison, et pas des moindres, évoquée par notre interlocuteur. L’abonné continue malheureusement de payer un débit qu’il ne reçoit pas, ironise-t-il. Les choses iront peut-être mieux, une fois que la connexion à la fibre optique sera généralisée sur l’ensemble du territoire de la wilaya.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

à ne pas manquer

Météo

Facebook

Lire Aussi

Lire Aussi