BATNA  : Crimes, trafics et arrestations en série

Par : Benyahia Abdelmadjid

Dans le cadre de la lutte contre le crime sous toutes ses formes, la brigade de recherches et d’intervention, BRI, a mis hors d’état de nuire, ce lundi à Kechida, 2 dealers, âgés de 28 et 31 ans, incriminés dans une affaire liée au trafic, consommation et commercialisation illicite des produits prohibés. Ils ont été épinglés en flagrant délit avec, en leur possession, une quantité de 400 comprimés d’ectasie, 2 épées en plus d’une somme d’argent estimée à 17.000 Da

Les mis en cause ont été écroués, après qu’ils furent présentés par devant le procureur de la République, près le tribunal de Batna pour les chefs d’inculpation de constitution d’une association de malfaiteurs, possession de drogue et de substances psychotropes à des fins de commercialisation et de consommation.

Parallèlement, dans le même sillage, la même brigade de police, BRI, relevant de la Sûreté de wilaya, a procédé dans la même journée à l’arrestation d’un autre individu, âgé de 50 ans, impliqué dans une autre affaire liée au trafic et commercialisation interdite d’armes à feu et fabrication de cartouches. Il a été arrêté dans le même quartier en possession d’une arme à feu, modèle pistolet de fabrication artisanale, chargé d’une cartouche de calibre 16 mm

Le mis en cause a été incarcéré, après sa comparution par devant le procureur de la République, près le tribunal de la ville-citée pour contrebande constituant une grave menace pour la santé publique et l’économie nationale. Il est à signaler que le nombre de malfaiteurs a aussi augmenté dans le pays, notamment dans ladite wilaya, en dépit des efforts colossaux déployés sans cesse par les différents services de sécurité de la wilaya citée. Par ailleurs, le couteau est l’arme blanche la plus utilisée, sachant que la plupart des auteurs de crimes violents, perpétrés avec un couteau, étaient pratiquement des jeunes drogués, âgés entre 20 et 40 ans, dont le nombre est en constante augmentation. Aussi, il est à rappeler que plusieurs crimes odieux ont été commis successivement sur des victimes à l’arme blanche pour des causes banales et ce, durant une courte période ne dépassant pas les deux mois. L’avant dernier crime a été commis avant-hier soir, de nuit à Z’Mala, un quartier populaire situé à proximité du centre-ville, suite à une simple altercation verbale qui a dégénéré entre deux personnes pour finir par un meurtre abject ayant coûté la vie à un jeune homme de 27 ans répondant aux initiales de Ch.S. Selon un témoignage, la victime accompagnée de sa jeune épouse s’apprêtaient de rentrer chez eux, après une ballade en ville, lorsqu’un voyou lui asséna un coups de couteau en plein cœur. Arrivés sur le lieu du crime, les secours ont transporté le corps sans vie du jeune Chihab vers la morgue de l’hôpital de Batna

Son meurtrier a été aussitôt identifié, puis arrêté et incarcéré après une courte cavale. Aussi, il est à rappeler qu’une série de crimes a été perpétrée ces dernières semaines sur des victimes, dont la plupart d’entre-deux sont âgées à peine de la vingtaine. Malgré les nombreuses opérations*coups de poing* qui ont été menées par les différents services de sécurité engendrant des arrestations et des saisies de comprimés de psychotropes et drogue, le crime et les trafics sont en hausse.

 

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

à ne pas manquer

Météo

Facebook

Lire Aussi

Lire Aussi

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x