Théâtre régional Azzedine Medjoubi : Le professionnalisme est de retour !

Par : Fatima Zohra Bouledroua

Le théâtre régional Azzedine Medjoubi adopte une nouvelle stratégie pour redorer le blason de cette institution culte. Il reprend peu à peu ses activités dans le cadre du théâtre professionnel et met l’artiste au cœur de ses actions futures.

L’un des plus grands et plus beaux théâtres du nord Afrique, le théâtre régional Azzedine Medjoubi fait briller sa planche. Il reprend peu à peu ses activités dans le cadre du théâtre professionnel après une période de latence qui a duré plus de trois ans. Avec une nouvelle production signé Ahmed Rezzeg, dont la générale se tiendra le 19 Novembre 2022 à partir de 16h, le TRA retrouve le chemin des grands succès. Interviewé par le provincial, Mehdi Rizi directeur du théâtre régional Azzedine Medjoubi déclare « nous travaillons pour redynamiser le théâtre professionnel à Annaba, et la pièce théâtrale « les abrutis- les égarés » de Ahmed Rezzeg sera notre ticket gagnant pour le festival national du théâtre professionnel. Nous avons misé sur Ahmed Rezzeg pour le texte et la mise en scène pour arracher le succès »

De plus le TRA abritera du 27 au 30 Novembre 2022 le festival culturel national de la production théâtrale féminine. Ce rdv qui revient après sept années d’absence, sera l’occasion de rafraichir le secteur culturel à Annaba, notamment l’art de la scène avec plus professionnalisme. D’autres actions sont en préparation pour entamer l’année 2023, Mehdi Rizi déclare « nous sommes soucieux du bien-être des artistes.

Il est donc nécessaire de créer un espace culturel d’échange et de partage. Pour cela, nous sommes en train de préparer le lancement du club artistique et culturel du TRA comme lieu d’expression et de réflexion, simultanément avec la réouverture de la cafétéria du théâtre. Cette dernière deviendra, on l’espère bien, le lieu de rencontre de tous les artistes et fonctionnaires du secteur de la culture ».

Il est à noter que le Théâtre de Annaba a été créé durant l’époque coloniale à la fin du 19ème siècle (1890-1899). Complétement détruit par l’aviation allemande au cours de la deuxième guerre mondiale (1942), il sera reconstruit puis inauguré 1954. Il a été nationalisé en 1963 en application du décret 12/63 devenant ainsi un bien de l’Etat Algérien placé sous l’égide du Théâtre National Algérien (T.N.A).

Il est devenu Théâtre Régional en vertu de la décision 39/70 en date du 12 Juin 1970 pour bénéficier par la suite de l’autonomie conformément au décret 71/73 du 16 Avril 1973.

Le Théâtre Régional de Annaba a été baptisé au nom du Défunt Azzedine Medjoubi, conformément au décret présidentiel sous le numéro 70/2000 en date du 21 Mars 2000.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

à ne pas manquer

Météo

Facebook

Lire Aussi

Lire Aussi