Hôpital des urgences médico-chirurgicales d’El Bouni : La nouvelle promesse du DSP de Annaba

Par : A.Ighil

Le Dr Nacer Daamech, directeur de la santé et de la population de la wilaya d’Annaba a annoncé hier à Le Provincial que l’hôpital des urgences médico-chirurgicales sera fin prêt avant la fin de l’année en cours. À une question sur le report de son inauguration annoncée le 5 juillet dernier, le DSP a d’emblée précisé qu’il ne s’agissait pas de la réalisation d’une bâtisse quelconque, mais nous avons l’ambition de réaliser un hôpital des urgences médico-chirurgicales aux standards européens. « Un hôpital aux équipements de ce qui se fait le mieux en Europe en matière d’IRM, de Scanner et une salle de cathétérisme de la prestigieuse marque PHILIPS expédiée directement de l’usine de Eindhoven, en Hollande ». Nacer Daamech ne tarit pas d’éloges au sujet de cette infrastructure sanitaire de premier ordre laquelle est en phase d’équipements. Un projet qui a coûté en physique 180 milliards de centimes alors que les équipements ont nécessité une enveloppe financière de quelque 140 milliards de centimes. Par ailleurs, le DSP de la wilaya d’Annaba a confirmé le lancement de l’opération des médecins référents, médecins traitant ou médecins de famille pour la population d’Annaba. Une première dans les annales de la santé au niveau national que la direction a pris le défi de concrétiser. Il s’agit de solliciter les médecins de la santé publique de prendre en charge en moyenne 20 familles chacun. « L’objectif attendu de la mise en œuvre du médecin référent, consacrée par la loi sanitaire, est de connecter le citoyen à son médecin afin de restaurer une certaine confiance. Si nous arrivons à 20% de la population qui est estimée à 800.000 habitants d’ici à la fin de l’année, c’est un acquis ». L’opération n’est qu’à ses débuts, l’évaluation se fera au-delà du mois de novembre prochain, précisera notre interlocuteur. Mais aussi la mise en service de trois polycliniques, dans les prochains jours, au niveau de la localité de Besbessa, dans la commune de Ain Berda, d’El Bouni et au pôle urbain de Kalitoussa, ce qui portera à 11 le nombre de structures sanitaires sur le territoire de la wilaya.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

à ne pas manquer

Météo

Facebook

Lire Aussi

Lire Aussi

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x