« ART ET POESIE » : Ahcène Zouini expose sa collection (à Annaba)

Par : Fatima Zohra Bouledroua

L’artiste peintre et poète, Ahcène Zouini présente sa nouvelle collection de peintures « Arts et Poésie », au niveau du hall d’exposition de la bibliothèque principale Barkat Slimane, jusqu’au 27 septembre 2022.

Réalisée au Sud algérien, l’exposition « Art et poésie » compte une quarantaine de tableaux peints sur une période de huit mois, entre la ville de Oued Souf et Ain Amenas. Ahcène Zouini a adopté pour ce projet créatif une approche ethnologique pour appréhender différences et richesses de la région, et pouvoir les interpréter dans ses œuvres. « J’ai vécu des scènes merveilleuses au Sud algérien avec les Touareg et arabes de Oued Souf » déclare-t-il. Il rajoute : « J’ai entrepris cette approche ethnologique depuis les années 80, j’ai mené plusieurs recherches approfondies sur les différentes civilisations humaines».

Tel un rappel à l’ordre, les peintures de Ahcène Zouini présentent différents thèmes et symboles illustrant diversité et savoir humain. « Mon exposition est une sorte de lutte pour les civilisations humaines, ma collection véhicule tout ce qui se rapporte et définie les civilisations, chaque dessein porte en lui-même une cicatrice qui est une empreinte d’un tatouage confessionnel », martèle-t-il. Il conclue : « Cette collection représente beaucoup pour moi, la situation humaine est déchirée, j’essaye de la raccommoder ».

Ça c’est moi, Géographie de l’âme, Scène de chasse, Croyance…etc, chaque peinture de la collection « Art et poésie » porte un thème et raconte l’humanité.

Cet artiste de renom aux parcours plus qu’honorable entreprend chaque nouvelle collection comme un vrai projet de recherche en menant des études sur le thème choisi. Ce qui lui a permis de beaucoup voyager. Outre les séjours linguistiques, il exposa, entre autres, de grandes toiles de trois mètres sur deux à Saint Etienne durant la manifestation culturelle « L’année de l’Algérie en France ». Il a été consacré l’homme de l’année en 2001 par l’American Biographical Institute pour ses recherches relatives à l’art et aux artistes ainsi que son beau parcours.

Né en 1955, Ahcène Zouini réside à Annaba. Autodidacte, il imposa très vite son style artistique et fait de la peinture sa raison d’exister. Il raconte la paix, l’amour, la diversité des civilisations dans toute sa splendeur.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

à ne pas manquer

Météo

Facebook

Lire Aussi

Lire Aussi

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x