5ème Festival National de la Production Théâtrale Féminine : Grand hommage à « Sonia »

Par : Fatima Zohra Bouledroua

La cérémonie d’ouverture de la cinquième édition du festival culturel national de la production théâtrale féminine est prévue aujourd’hui, dimanche 27 novembre, à partir de 16h au théâtre régional Azzedine Medjoubi d’Annaba.

En effet, cette édition qui se déroule du 27 au 30 novembre, est marquée, cette année, par la célébration du soixantième anniversaire de l’indépendance, et par l’hommage qui sera rendu à feu Sakina Mekiou, alias Sonia, fondatrice dudit festival en 2012. Nous pouvons lire sur le programme rendu public par la commissariat du festival, l’organisation de représentations théâtrales, conférences, lectures de textes, expositions photos et visites sur terrain.

Dans cette édition spéciale qui porte son nom, « SONIA » est présente partout. Lynda Sellam, commissaire du festival, a tenu à lui rendre hommage de différentes manières. Son portrait est sur les affiches et tableaux, une vidéo audiovisuelle retraçant son parcours sera projetée lors de la cérémonie d’ouverture. De plus, une conférence avec vente-dédicace du livre sur le parcours de Sonia écrit par Djamila Mustpha Zeguai se tiendra lundi à 10h au salon d’honneur du théâtre.

Par ailleurs, la cérémonie d’ouverture sera l’occasion d’inviter les artistes à s’exprimer. Des musiciens animeront la placette du théâtre aujourd’hui même avant 16h pour attirer le public et annoncer le grand retour de cette manifestation culturelle après une coupure de 7 années. Une exposition-photos rendant hommage aux femmes moudjahidate et martyrs est organisée au niveau du hall du théâtre d’Annaba en partenariat avec la direction des Moudjahidine. De même, le théâtre national organise une exposition-photos des femmes artistes et comédiennes. Le portrait de Sonia est installé confortablement au milieu du hall.

La commissaire du festival a monté un spectacle d’ouverture retraçant le combat des femmes pour la guerre de libération nationale. La musique du spectacle a été arrangée par maestro Mohamed Réda Guechoud. Tout porte à croire que le festival culturel national de la production théâtrale féminine sera une réussite, et pourra ainsi motiver les femmes artistes à davantage de productions artistiques dans tout ce qui relève de l’écriture du texte, scénographie, mise en scène, musique, etc… C’est un appel à prendre exemple sur SONIA, à pousser les théâtres au niveau du territoire national à faire confiance aux femmes pour produire encore et encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

à ne pas manquer

Météo

Facebook

Lire Aussi

Lire Aussi