RÉSEAUX D’ASSAINISSEMENT ET D’AEP D’EL MILIA : Le wali presse les services concernés

Par : Adam S

Devant la confusion et l’anarchie qui se sont installées à El Milia, en raison des travaux de rénovation des réseaux d’AEP et d’assainissement, le wali de Jijel, Abdelkader Kelkel, est intervenu lors de la dernière réunion du conseil exécutif de wilaya pour presser les responsables concernés à trouver des solutions à ces projets. Il a notamment donné instruction au chef de daïra et au directeur des ressources en eau pour en finir avec les travaux en cours dans cette ville, réduite à un champ de poussière. Depuis deux années, la situation n’a guère évolué avec les mêmes désagréments qui se sont installés dans la durée, en raison de ces projets, devenus un véritable casse-tête local. Au-delà de cette intervention du chef de l’exécutif, visiblement agacé par tant de désagréments causés aux habitants de cette ville, la situation est telle qu’elle est devenue intolérable à tout point de vue. Les citoyens sont condamnés à subir les aléas de la cacophonie qui caractérise les travaux en cours. Leur quotidien est fait de ces couches de poussière qui souillent leurs logements et leurs espaces commerciaux. Quant aux solutions préconisées, elles doivent être trouvées dans l’urgence pour en finir avec cette anarchie. Ces solutions ne peuvent pas outrepasser la réglementation, selon un responsable local, qui se retrouve lui-même sous la pression des citoyens, le pressant d’agir face à cette situation. Ce même responsable évoque la réunion, au courant de cette semaine, du comité technique pour aborder le sujet avec l’ensemble des acteurs impliqués dans la réalisation de ces projets. Lancés l’un après l’autre après de grands retards, ces derniers ont plongé la ville dans un état d’anarchie extrême. Indignés, les citoyens n’en peuvent plus de vivre dans une telle confusion. Si certains s’en prennent aux responsables locaux, notamment les élus, d’autres trouvent que cette situation est la suite logique d’un long cumul qui a réduit cette cité à son état actuel. Non seulement les habitants respirent la poussière, les exposant à des allergies, mais ils ne peuvent plus éviter les trous et les excavations défigurant un réseau routier totalement éventré.

 

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

à ne pas manquer

Météo

Facebook

Lire Aussi

Lire Aussi

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x