Cycles de formation du payement des impôts en ligne : Une méthode moderne pour éviter de nombreux désagréments

Par : Amar Ait Bara

C’est le deuxième cycle de formation sur le payement des déclarations et des impôts en ligne à travers des cartes « Edahabbia » d’Algérie poste ou « CIB » (carte interbancaire), par le biais de l’application « E-payement ». A cet effet, un formateur spécialisé a fourni aux présents, commissaires aux comptes et comptables le maximum d’informations en l’espace d’une formation accélérée sur cette pratique de modernisation des centres des impôts dotés de ces nouveaux systèmes, qui demeure encore inconnue à Annaba, jusqu’à cet instant, pour les contribuables qui utilisent encore les imprimés G20 , G12 et G50 du régime forfaitaire.

Dans la matinée de jeudi dernier, le centre de proximité des impôts (CPI) a abrité un court recyclage bénéfique, destiné pour la corporation intéressée par ces nouveaux procédés fiables et légaux. Ayant assisté à cette formation, les présents ont bénéficié d’explications fructueuses à plus d’un titre par rapport à la modernisation des moyens techniques par le biais de la vidéo conférence et Data Show. Depuis le site de la direction générale des impôts « DGI.DZ », le formateur a démontré aux présents tout son savoir-faire d’une manière professionnelle ; ceci à l’aide d’équipements modernes pour faciliter la compréhension des intéressés.

La modernisation de ce secteur est conditionnée par deux paliers, dont les infrastructures et inspections, en plus des recettes, avec un système informatique interne intégral pour éviter aux contribuables les payements des pénalités de retard, en payant en temps réel. Il suffit aux contribuables d’ouvrir un portail à distance sur l’application «Jibayati» pour accéder à la plateforme de la rubrique «Moussahamati» et de valider en souscrivant les déclarations en ligne.

Par ailleurs, la wilaya d’Oran a été désignée en 2020 ville-pilote pour mettre en place la modernisation des payements à distance après le choix des infrastructures et centres des impôts nécessaires. Par définition, chaque secteur qui se modernise en numérisant son système avec l’acquisition du matériel fiable, sa crédibilité n’est plus remise en cause, surtout en ce qui concerne la gestion des dossiers des contribuables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

à ne pas manquer

Météo

Facebook

Lire Aussi

Lire Aussi