Cambriolage d’une bijouterie au centre-ville : 4 accusés condamnés chacun à 15 ans de prison

Par : A.Ighil

Hier, mercredi, le juge près le tribunal criminel de la cour de justice de Annaba a rendu son verdict concernant le spectaculaire cambriolage d’une bijouterie en plein centre-ville, où les malfrats ont emporté un butin estimé, selon certaines sources, à 6 kg d’or de 18 carats, évalués à plusieurs milliards. Les quatre mis en cause qui se sont présentés à la barre, dont l’âge varie entre 38 et 59 ans, sont un commerçant du centre-ville, un agent de transit et deux autres accusés qui ont écopé de 15 ans de prison ferme sous le coup de plusieurs chefs d’inculpation, notamment association de malfaiteurs et cambriolage par effraction. Cette affaire qui a défrayé la chroniques locale remonte au mois de janvier 2021 et qui a été qualifiée de coup de maître. Le mode opératoire est digne de professionnels. Ils ont accédé à la joaillerie à partir d’une boutique mitoyenne d’un fleuriste. À l’aide d’un vérin, ils ont pu dégager, dans la discrétion la plus totale, un accès à travers le mur donnant à la bijouterie. Une fois sur place, un soudeur, équipé de bouteilles d’oxygène et d’acétylène, est passé à l’action. Il s’agissait de découper à l’aide du chalumeau les deux portes blindées du coffre. Malgré toutes les mesures sécuritaires dissuasives, le soudeur qui a fait preuve de professionnalisme criminel, a pu accéder au trésor. Au lendemain du forfait, les enquêteurs de la 9ème Sûreté urbaine ont engagé un véritable chasse aux renseignements. Le premier suspect qui a attiré l’attention des limiers, est un voisin qui est connu pour être de connivence avec des milieux douteux. À travers ses communications téléphoniques, les quatre mis en cause ont pu être identifiés, arrêtés puis présentés par devant les instances judiciaires. Ils ont tous reconnu les faits qui leur sont reprochés. Il faudrait souligner que le représentant du ministère public, lors de son réquisitoire, a demandé la sanction pénale de 20 ans de prison ferme.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

à ne pas manquer

Météo

Facebook

Lire Aussi

Lire Aussi