606 logements promotionnels Medibat : Les acquéreurs haussent le ton

Par : B.N

Un sit-in de protestation a été tenu dans la journée d’hier, par les acquéreurs du projet des 606 logements promotionnels devant le siège de l’entreprise de construction Meditbat situé sur le boulevard de l’ALN au chef-lieu de la wilaya d’Annaba.
” Trop, c’est trop, depuis 2014 Medibat ne cesse d’abuser de la confiance de ses acquéreurs”. C’est ainsi que le représentant des protestataires M. Douadi Maamri, a introduit sa lettre de réclamation destinée au chef de l’exécutif de la wilaya d’Annaba M. Djamel Eddine Berimi.
Lors du sit-in M. Maamri nous explique que les acquéreurs, dont il fait partie, reprochent à l’entreprise en question le fait qu’elle n’ait pas honoré ses engagements. C’est notamment la date de la livraison du projet, reportée à moult reprises, qui semble agacer les protestataires au point de les pousser à organiser un sit-in. Lancé en 2016, le projet devait être achevé après 36 mois. La livraison a été reportée à plusieurs reprises à causes des problèmes techniques rencontrés par l’entreprise. Le directeur de ladite entreprise a promis aux concernés que la remise des clés aurait lieu le 31 décembre 2022. Ces derniers estiment qu’il s’agit, encore une fois, d’une fausse promesse étant donné que les travaux sont loin d’être finalisés.
En outre, les protestataires ont dénoncé ce qu’ils ont qualifié de ” qualité médiocre” des travaux et la différence constatée entre les logements construits et la fiche technique du projet qui promet une qualité supérieure. C’est le cas, à titre d’exemple, des revêtement extérieurs altérés de certains bâtiments dont la qualité des matériaux laisse à désirer.
” A cela se rajoute le fait que certains acquéreurs, dont des cadres de l’entreprise Meditbat, ont bénéficié des privilèges allant jusqu’à apporter de multiples modifications à leurs logements ainsi qu’une qualité meilleure des matériaux” témoigne un des protestataires avant d’ajouter que l’entreprise en question a fini par interdire aux acquéreurs l’accès à leurs logements.
Pour sa part, le directeur de ladite entreprise n’a pas hésité à accueillir les protestataires, accompagnés des représentants de la presse locale pour s’exprimer sur le sujet. Il a effectivement admis que certains acquéreurs, ayant réclamé des modifications dans les travaux de construction de leurs appartements, ont bénéficié des privilèges. ” J’ai subi une véritable pression de leurs part, ils venaient, à titre individuel, presque quotidiennement pour réclamer des modifications, je n’y pouvais rien”, avoue le directeur avant d’ajouter que l’a qualité des matériaux n’est pas différentes de celle ayant été mentionné auparavant dans la fiche technique. Pour ce qui est de la date de la livraison des logements, le responsable en question semble certain que l’estimation des délais de la finalisation des travaux soit correcte, prétextant que les cadres affectés à l’entreprise sont mieux placés pour établir un échéancier. Ce n’est qu’une question de temps avant que la vérité n’éclate. Wait and see..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

à ne pas manquer

Météo

Facebook

Lire Aussi

Lire Aussi