Pour éviter les incendies de l’été 2021 : Campings et barbecues bannis des forêts d’Annaba

Par : A.Ighil 

À partir d’aujourd’hui, 1er juin 2022 et jusqu’au 31 octobre, sur décision de la wilaya d’Annaba, les campings, barbecues et autres opérations de carbonisation sont strictement interdits en milieu forestier et cela, dans le cadre de la prévention des incendies de forêts, c’est ce qu’a révélé une source de la Conservation des forêts de la wilaya d’Annaba. Dans ce cadre, une caravane de sensibilisation sillonnera les 12 communes de la wilaya sur les dangers des incendies de forêts dont la principale cause est humaine et cela concerne les négligences, les imprudences et la malveillance. Il faudra rappeler qu’un plan de prévention des risques d’incendies de forêts de l’année 2022 repose sur des tranchées pare-feu sur plus de 100 ha pour faciliter les interventions mis en place par la Conservation des forêts. Ces tranchées pare-feu sont installées sur les territoires des communes de Séraidi, Oued El Aneb, Ain Berda et El Eulma mais il y a également l’ouverture de 30 km de pistes ainsi que l’aménagement d’une vingtaine de kilomètres mitoyenne aux forêts, l’équipement de 12 points d’eau dont douze forages et trois sources d’eau. Afin d’éviter la propagation rapide des flammes, le dispositif de surveillance a été renforcé par la création de deux tours de surveillance dans les communes de Séraidi et El Bouni qui viendront s’ajouter aux trois déjà existantes. Il faudrait rappeler que 230 incendies ont été enregistrés en 2021 dans la wilaya d’Annaba, ravageant plus de 5.000 hectares de forêts, avec plus de 3.000 ha de chênes-lièges, de hêtres et de broussailles qui ont été détruits essentiellement dans les régions forestières des communes de Séraidi, Oued El Aneb et El Eulma. Il a fallu l’intervention sur le terrain des éléments de la Protection civile, de la Conservation des forêts ainsi que de l’Armée nationale populaire, appuyés par un hélicoptère de l’ANP et un canadair espagnol. Ces incendies ont causé d’importants dommages aux activités agricoles liées à l’arboriculture et l’apiculture en particulier. Pour l’été 2022, gageons que ce scénario dévastateur ne se reproduira pas au vu des mesures prises.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

à ne pas manquer

Météo

Facebook

Lire Aussi

Lire Aussi