Covid-19

Cas dans le monde

216933919

Morts dans le monde

4511429

Guéris dans le monde

193865950

Vieille Ville : Une femme enceinte tuée par son ex-mari

Par : Bouchra Naamane

Une femme enceinte et mère de 3 enfants a été égorgée, dans la matinée d’hier, par son ex-époux, au domicile de sa belle-sœur (la sœur du meurtrier) sis au niveau de la Place Carthage à la Vieille Ville d’Annaba.

Un homme a mis fin à la vie de son ex-femme âgée de 38 ans, au niveau du domicile sa sœur qui n’est qu’une baraque au niveau de la Vieille Ville d’Annaba. La victime a été assassinée, alors que son fils d’un an, était à cote d’elle, avons-nous appris par la famille de celle-ci. L’ex-mari a eu le temps de conduire son fils à la famille de la défunte, avant de se rendre aux forces de l’ordre, nous a-t-on indiqué.

La victime, répondant aux initiales A. B. a été égorgée par son ex-mari aux environs du 8h de la matinée d’hier. Les éléments de la Protection civile de la wilaya d’Annaba ont trouvé le corps sans vie, baignant dans une mare de sang, avant qu’il ne soit évacué vers la morgue du centre hospitalo-universitaire Ibn Rochd.

Selon des sources proches de l’auteur du crime, le criminel et sa victime ont terminé au cours de la semaine écoulée les procédures de leur troisième divorce. Ils s’étaient remariés il y a de cela deux ans et ont déjà un troisième enfant, âgé d’un an. Cependant, suite à des problèmes conjugaux et une série de disputes récurrentes, le couple s’est encore séparé. La femme, décide donc de quitter le domicile conjugal, situé à la cité Bouguentas pour retourner chez ses parents, avant de passer quelque temps chez sa belle-sœur qui habite au niveau d’une construction illicite à la Vieille Ville. Selon les témoignages des habitants de la Vieille Ville, le criminel avait tenté, il y a de cela trois semaines, d’attaquer son épouse avec une arme avant que les voisins n’interviennent pour calmer la situation et sauver la vie de la femme. C’est d’ailleurs le témoignage qui illustre l’ampleur de la complexité qui règne dans la relation du couple. L’auteur du crime a justifié son acte crapuleux par le fait qu’il n’était pas dans son état normal et ne savait pas ce qu’il était en train de faire.

Ainsi, ce crime vient s’ajouter à la longue liste des féminicides qui secouent le pays. Selon le site spécialisé, « Féminicides Algérie », il s’agit du huitième féminicide depuis le début de l’année 2021. Ce phénomène social semble prendre de l’ampleur sans qu’aucune mesure adéquate ne soit prise pour y mettre fin. Par ailleurs, les commentaires de certains internautes justifiant ce crime mettent en exergue la gravité de ce problème social.

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
sabrine Boucetta
sabrine Boucetta
5 mois il y a

Rabi yestor la pression de la vieee!! allah yerhemha wallah yehdih

à ne pas manquer

Météo

Facebook

Lire Aussi

Lire Aussi