SKIKDA : La fraude commerciale en hausse

Par : Aimen Saheb

Les pratiques frauduleuses sont bel et bien revenues dans le milieu commercial à Skikda, plusieurs saisies ont été effectuées dernièrement par les services de la direction du commerce aux côtés des services sécuritaires.

Menaçant la santé publique, les produits fabriqués illégalement et les aliments avariés continue d’envahir le marché en toute clandestinité et impunité. En effet, un total de 1.225 kilogrammes de tabac à chiquer en vrac a été saisi par les éléments de la BRI, l’affaire a éclaté suite à la poursuite d’une camionnette qui portait la marchandise destinée à la vente au centre-ville de Skikda. Les équipes de la BRI ont ensuite réussi à localiser le véhicule au niveau d’El Harrouch avant de le mettre en frein, la fouille de la camionnette a permis de découvrir une colossale quantité de tabac à chiquer d’une source inconnue, il s’est avéré également que le conducteur n’avait aucune autorisation ou registre lui permettant d’activer dans ce commerce.

Poursuivant les recherches, l’enquête menée par les services de la Brigade de Recherche et d’Intervention s’est soldée par l’identification d’un autre individu impliqué qui s’occupe de la commercialisation de cette marchandise impropre à la consommation humaine. Après l’application des procédures judiciaires, la quantité de 1.225 kilos saisie a été détruite. Notons que le tabac à chiquer est un produit de large consommation chez la population skikdie, et que la plupart des vendeurs de ce produit l’achètent auprès de plusieurs artisans illicites répartis sur plusieurs régions, notamment dans l’Ouest de la wilaya de Skikda.

D’ailleurs et, en collaboration avec la Sûreté nationale, les services de contrôle, relevant de la direction du commerce, sont parvenus à leur tour à saisir une quantité de 780 kilogrammes de fromage et chocolat impropres à la consommation, en raison du non-respect des règles de conservation concernant le transport routier des marchandises. Les contrevenants ont été convoqués par les mêmes services afin d’appliquer les sanctions précisées par la loi.

Il est important de rappeler en plus que certains produits de large consommation tels que la semoule et l’huile de tournesol sont presque introuvables sur les étals des superettes au centre-ville de Skikda, plusieurs citoyens se trouvent contraints à utiliser le beurre pour préparer leur repas tandis que d’autres prennent la peine de se déplacer vers les autres communes à la recherche d’une bouteille d’huile de table ou un sac de semoule quels que soient les prix à payer.

Malgré les efforts réalisés par les services concernés, le désordre est en vérité le mot qui définit parfaitement l’activité commerciale à Skikda, les pratiques frauduleuses qui menacent la santé publique et l’abus de certains commerçants qui privent la population des produits indispensables à la table algérienne, sont les principales spécificités qui distinguent le marché skikdi.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

à ne pas manquer

Météo

Facebook

Lire Aussi

Lire Aussi

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x