Nouvelles accusations contre l’ADE de Skikda : Pénurie d’eau à la cité « El Fetoui »

Par : Aimen Saheb

Les habitants des villas situées à la cité dite El Fetoui, plus exactement derrière le cimetière d’El Koubia au centre-ville, se sont rapprochés de notre quotidien pour dénoncer ce qu’ils appellent le laxisme de l’Algérienne Des Eaux.

Ces quelques citoyens se disent victimes d’une pénurie qui dure depuis plus d’une année ; en raison de la politique du laisser-aller et le laxisme imposé par les services de l’ADE. Les robinets sont généralement à sec tout au long de la semaine, ce n’est plus une simple coupure mais plutôt une exclusion absolue de la distribution de l’eau potable.

Selon ces plaignants, cette situation ne relève pas d’un manque de moyens ou une simple erreur de gestion. Car, selon les riverains, certaines villas qui se trouvent en haut de la cité, ont bénéficié d’une nouvelle ligne de distribution qui leur permet désormais de profiter d’une abondance de la matière vitale 24 heures sur 24. Une ligne qui faisait au début l’objet d’un piquage illicite, avant que les services de l’ADE ne ‘’rendent légitime’’ ce nouveau réseau au détriment du reste de la cité qui continue de subir une année pénible.

« Ces gens-là ont des relations… et en profitent » pour s’associer à un autre réseau de distribution beaucoup plus rentable que le nôtre, affirment nos interlocuteurs.

Et de rajouter ‘’ à chaque fois que nous passons devant leurs domiciles, nous constatons que les habitants de ces villas tirent plaisir à laver leurs véhicules et à arroser leurs jardins sans trop s’inquiéter pour la quantité de l’eau qui se perd… ‘’

Par contre, ‘’de notre côté, on fait face à une véritable pénurie qui nous prive d’eau depuis plusieurs mois. Nous considérons cet acte comme une injustice et une discrimination’’ témoigne Djaber, habitant à El Fetoui.

En effet, l’exemple de la cité El Fetoui n’est pas un cas isolé. D’autres quartiers endurent le même sort et continuent de souffrir d’une crise sans précédent. Pourtant, la wilaya de Skikda ne cesse, en se servant des aides et du financement fournis par les hautes autorités, de développer ses infrastructures pour mieux préserver et assurer à la fois une distribution stable en matière de cette ressource précieuse.

Les riverains font appel à la cheffe de l’exécutif afin de mettre un terme à l’anarchie qui règne dans cette entreprise « nous souhaitons d’éliminer la hantise de la soif dans notre cité » réclament les résidents d’El Fetoui.

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

à ne pas manquer

Météo

Facebook

Lire Aussi

Lire Aussi

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x