Covid-19

Cas dans le monde

216868264

Morts dans le monde

4510135

Guéris dans le monde

193803759

MARCHE D’AIN OULMENE : La prolongation du contrat refusée par l’APC

Par : Lamri Moudjahed

La correspondance du secrétaire général de la wilaya de Sétif, relative à la prolongation du contrat de location du marché hebdomadaire de la commune d’Ain Oulmène, au Sud de Sétif, au locataire actuel a suscité la colère et le ressentiment des élus locaux. La correspondance justifie le droit total du locataire de bénéficier de cette prolongation invoquant un cas de force majeure, en raison de la fermeture des marchés par le gouvernement en raison de la pandémie de coronavirus, stipulant qu’il a également le droit de bénéficier de compensation.

Les élus locaux ne sont pas dꞌaccord avec l’objet de cette correspondance en confirmant le rejet de la proposition du secrétaire général de la wilaya. Ils ont proposé un nouvel appel d’offres pour plusieurs raisons, dont le non-paiement du locataire actuelle du montant total annuel pour l’année écoulée, estimé à 3,5 milliards de centimes, d’autant plus qu’il n’a payé que le montant de la garantie précisée par le cahier des charges. Alors qu’il y a un investisseur économique qui a proposé de louer ce marché pour une somme de 6,5 milliards de centimes, ce qui n’est pas négligeable pour la commune.

Le président de l’APC de ladite commune a voulu tenir une session avec ses membres, mais cette dernière a été reportée à une date ultérieure, ce qui ne sert pas les intérêts de la commune.

D’autre part, le secrétaire général de la wilaya a ordonné une enquête approfondie sur la question avant de prendre la décision adéquate.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

à ne pas manquer

Météo

Facebook

Lire Aussi

Lire Aussi