Covid-19

Cas dans le monde

216845841

Morts dans le monde

4509821

Guéris dans le monde

193781657

Du pétrole à Constantine : Un « taux élevés d’hydrocarbures » dans les liquides du puits

Par : APS

Le directeur de wilaya de l’Environnement de Constantine, Arezki Bouterik, s’est exprimé, mardi, sur les résultats préliminaires des analyses effectuées sur des échantillons des liquides émanant du forage d’un puits artésien dans la commune d’Ouled Rahmoune (Constantine).
Arezki Bouterik a précisé, dans une déclaration à l’agence officielle APS, que les échantillons prélevés à partir des liquides et gaz provenant d’un puits artésien, dimanche dernier, ont fait l’objet d’analyses effectuées au laboratoire régional relevant de l’Observatoire national de l’environnement et du développement durable (ONEDD). Selon lui, les résultats préliminaires ont démontré « l’existence de taux élevés de ces substances ».
Les résultats préliminaires ont démontré « un taux important d’hydrocarbures dans le liquide à raison de 460 mg par litre et 620 mg d’huile par litre, en plus de graisses et des substances en suspension avec un taux de 1.200 mg/litre », a-t-il détaillé.

Le résultat final sera connu dans les jours à venir

Une commission d’experts du Groupe Sonatrach de Boumerdès a fait le déplacement, mardi à Constantine, pour procéder à des prélèvements d’échantillons des liquides et gaz émanant lors du forage d’un puits artésien par un agriculteur dans la région d’Oued Rahmoune en vue d’effectuer des analyses.
Dans ce cadre, l’ingénieur en géologie du service exploration de Sonatrach, Hamid Bechiri, a indiqué qu’ »il ne serait possible de distinguer la nature et la qualité de ces liquides et gaz émanant de ce puits artésien qu’une fois le résultat final connu ».
« Le résultat final concernant la nature des liquides visqueux de couleur noire et les gaz émanant lors du forage de ce puits sera connu dans les jours à venir », a précisé le même ingénieur, ajoutant que les « responsables concernés prendront les mesures nécessaires conformément aux résultats obtenus ».
Pour rappel, un agriculteur de la région, détenteur d’une autorisation délivrée par les instances concernées, a procédé au forage d’un puits artésien d’une profondeur de 200 mètres et lorsqu’il a atteint 90 mètres, il a été surpris par l’apparition d’un liquide noirâtre et visqueux en plus de gaz ressemblant à des substances énergétiques.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Abdelaziz DJABALI
Abdelaziz DJABALI
5 mois il y a

/-LA TERRE ALGÉRIENNE BÉNIE,

-PAR LE SANG DE PLUS DE 15 MILLIONS DE MARTYRS,

-DEPUIS 1830 À 1962,

– RENFERME À ELLE SEULE,

– TOUTES LES RICHESSES,

-QUE DIEU A CRÉÉ,

-DANS LES AUTRES PARTIES,

-DU GLOBE TERRESTRE,

-MAIS LES GESTIONNAIRES,

-QUI GÈRENT SA DESTINÉE,

-ET CELLE DE SON PEUPLE,

-DEPUIS L’AUBE DE L’INDÉPENDANCE EN 1962,

-À CE JOUR,

-SONT DE VÉRITABLES BANDITS,

-SANS SCRUPULES AUCUN,

-ILS ONT CLOCHARDISÉS L’ ALGÉRIE,

-ET RÉDUIT LE PEUPLE ALGÉRIEN,

-À LA MENDICITÉ !

à ne pas manquer

Météo

Facebook

Lire Aussi

Lire Aussi