Covid-19

Cas dans le monde

238953877

Morts dans le monde

4871749

Guéris dans le monde

216197689

Brèves de Skikda : 51 familles relogées

Par : Aimen Saheb

Une cinquantaine de familles, résidant dans le bidonville Louahem Mesbah, appelé « La gare », ont été relogées pendant la matinée de ce lundi, vers la nouvelle cité des 800 logements.

L’opération a concerné 51 familles, issues du fameux quartier informel qui se situe en face de la gare routière Mohamed Boudiaf, la première phase qui vient d’être lancée hier a pour but de récupérer l’espace occupé par les habitants, afin de poursuivre le projet d’assainissement de la nouvelle cité des 800 logements. Tandis que le reste des familles résidant à la gare vont bientôt bénéficier à leur tour d’une nouvelle opération de relogement, qui va être lancée apparemment après l’achèvement du projet de l’assainissement. Les familles relogées hier matin ont manifesté leur satisfaction et n’ont pas caché leur joie après plus de 50 années d’attente, une souffrance immense que vivaient ces habitants dans ces bidonvilles existant depuis la période coloniale. Les autorités locales et la direction de la Protection civile, ainsi que le corps sécuritaire se sont engagés à se tenir aux côtés des familles relogées et ont été tout mobilisé pour assurer le bon déroulement de cette opération.

Il est important de rappeler que cet épisode de relogement vient après quelques jours seulement de la grande vague de contestation qui a frappé la ville de Skikda, paralysant tous ses accès pendant le début de ce mois d’octobre.

12.578 infractions depuis mi-août

Dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus, un total de 12.578 infractions a été enregistré à Skikda depuis le 15 août dernier, apprend-t-on d’un communiqué de la Sûreté nationale.

D’après le même communiqué, les services de la Sûreté nationale ont annoncé le nombre des diverses infractions enregistrées au niveau de la wilaya de Skikda, durant la période du 15 août jusqu’au 5 octobre dernier, ils s’agit de 7.880 personnes poursuivies en justice dans des affaires liées au non-respect des règles de confinement et des délits de violation concernant les instructions de l’interdiction formelle des rassemblements, ainsi que 90 commerçants ont été sanctionnés pour le non-respect des mesures préventives lors de la vente commerciale, outre le placement de 93 véhicules en fourrière et la mise sous contrôle de 582 motos.

Les services de police veillent à intensifier les patrouilles et les opérations de contrôle pour contribuer à la lutte contre la propagation de cette pandémie, ajoute le communiqué.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

à ne pas manquer

Météo

Facebook

Lire Aussi

Lire Aussi