Covid-19

Cas dans le monde

217162227

Morts dans le monde

4514002

Guéris dans le monde

194051528

Assainissement à Souk-Ahras : Le wali fustige les élus de Sedrata et M’Daourouche

Par : Farrouki Hocine 

Le mois d’août est le moment propice pour le curage des avaloirs et des regards des égouts avant les premières pluies d’automne. Ce genre d’opérations doit avoir lieu en ce moment. Une saison où dame nature est imprévisible et les précipitations aussi soudaines qu’importantes. À cet effet, le wali a entamé ce samedi une visite dans plusieurs communes de la wilaya pour superviser cette opération. Il a tout au long de cette sortie sur le terrain fait savoir aux responsables communaux que l’entretien périodique des avaloirs doit obéir à un programme tracé tout au long de l’année en vue de mieux gérer les réseaux d’assainissement et éviter le pire lors des intempéries. Durant plusieurs années, la ville de Souk-Ahras a connu des inondations qui ont causé d’énormes dégâts matériels. Les réseaux d’évacuation des eaux pluviales ont été souvent obstrués  par les détritus et gravats. Les déchets s’accumulent et empêchent l’écoulement des  eaux pluviales qui, par la suite engendrent de graves dégâts. Cette situation est due parfois à l’incivisme des citoyens qui ont leur part de responsabilité dans l’entassement des détritus dans les avaloirs. Cette année pour se mettre à l’abri de toute mauvaise surprise, le premier responsable de la wilaya a pris les choses en main et a en personne supervisé l’opération. Le coup d’envoi a été donné au chef-lieu au niveau de plusieurs points noirs (13 recensés). Des agents de la commune, de l’ONA, les services de la DTP et de l’hydraulique, munis de leurs outils et matériels ont entamé cette nouvelle opération pour le nettoyage et le curage des réseaux d’assainissement des eaux usées mais aussi des caniveaux et des avaloirs. Si à Souk-Ahras, chef-lieu de wilaya et au niveau de la commune d’Oum Laâdhaïm, Lounes Bouzegza a affiché une certaine satisfaction dans la mise en train de l’opération ; ce ne fut  guère le cas à Sedrata et M’Daourouche où il a fustigé les élus locaux pour leur nonchalance. À Sedrata, deuxième importante agglomération de la wilaya, le chef de l’exécutif n’a pas été tendre avec le P/APC et pour cause, des détritus et des ordures jonchent les rues et ruelles de la commune. Le jardin situé en plein centre de la ville est devenu un dépotoir. À M’Daourouche, Lounes Bouzegza a piqué une colère noire justifiée. Aucun élu local sur les lieux de l’opération pour superviser le ramassage des ordures et le nettoyage des égouts, pire un seul engin a été mobilisé pour la circonstance. Le premier responsable de la wilaya n’a pas mâché ses mots et a promis de sévir tout en déclarant que dans d’autres circonstances où il y a intérêt, on aurait vu un grand nombre de responsables. Pour Lounes Bouzegza, cette opération  est d’une grande importance car elle permet de protéger nos villes contre les inondations. 

Farrouki Hocine 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

à ne pas manquer

Météo

Facebook

Lire Aussi

Lire Aussi