ACCIDENTS DE LA ROUTE A MILA : 18 morts et 72 blessés en 3 mois

Par : Zaoui Abderaouf

Le terrorisme routier, malgré toutes les campagnes de sensibilisation menées par les différents services de sécurité et  les médias, n’en continue pas moins de faire des victimes de tous âges, parmi les hommes, les femmes et les enfants, c’est ce qui ressort des bulletins de communication de la Protection civile, de la Gendarmerie nationale et de la Sûreté nationale qui parviennent aux rédactions de médias. Il ne se passe pas un jour sans qu’on entende parler d’accidents de la route, des renversements, des dérapages, des collisions en tous genres et autres causes parfois insolites, c’est devenu une banalité. Qui faut-il accuser pour expliquer le nombre toujours croissant des accidents qui se produisent sur les routes ? Le facteur humain, une défaillance mécanique, le piéton, le mauvais état des routes en certains endroits ? La question nécessite une réponse de la part des spécialistes. Mais il semble, à priori, au vu de la vitesse avec laquelle roulent certains chauffeurs, des jeunes et des vieux, faut-il le souligner, lors des dépassements d’autres  véhicules et parfois à l’intérieur des agglomérations, nul doute que le danger est tout près et qu’un accident peut arriver à tout instant. Les chauffards ne réduisent la vitesse qu’à la vue des services de sécurité, mais une fois les barrages passés, le retour à la vitesse revient au galop. Les cortèges de mariages, prestige et « m’as-tu-vu » roulent  à  tombeaux ouverts, causant souvent des dégâts incommensurables, transformant la fête en deuil et, comble de l’ironie, aucun membre des organisateurs des mariages ne les sensibilise à plus de prudence, le prestige prend le dessus. Dans la wilaya de Mila, selon le commandant Nezzari du groupement territorial de la Gendarmerie nationale, sur les ondes de la radio régionale, il a été enregistré pendant la période allant du 1er juin au 31 août, 43  accidents qui se sont soldés par la mort de 18 individus et les blessures de 72 autres sur les routes de la wilaya de Mila. Que faire pour arrêter le massacre ? Là est toute la question.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

à ne pas manquer

Météo

Facebook

Lire Aussi

Lire Aussi

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x